3 décembre 2016 ascendo_admin

« Jo, es-tu là » ou quels noms de marques ciblent les jeunes ?

On se souvient de la désopilante et so 90’ pub pour Bagoo de la Poste où un jeune énergumène était filmé à la façon d’un documentaire animalier. Aujourd’hui, la génération Y nativement connectée, plus irrévérencieuse que ses ainées, plus narcissisée aussi, se revendique insaisissable. Alors, comment les marques tentent-elles de capter leur attention ?

AccorHotels a annoncé la création de « Jo and Joe », marque destinée aux 18-35 ans proposant un concept hybride entre l’auberge de jeunesse, l’hôtel et la location privée, censé concurrencer Airbnb.

Pourquoi un tel nom de marque ? « Jo » car c’est le plus court, le plus international, le plus anonyme et unisexe des prénoms. Et pourquoi l’esperluette ? Car la nouvelle marque se fonde sur les concepts de partage (des espaces), de communautés (que fédérera une appli) et donc d’altérité avec Joe…

Citons d’autres exemples de naming à destination des jeunes. Outre le Joe Mobile, filiale de SFR, preuve que le prénom à deux lettres fait florès, Sosh d’Orange vise les jeunes. Onomatopée imprononçable et anglo-saxonne et donc cool, la marque qui dit so…cial fonctionne comme un mot de passe entre Millenials initiés.

Dans le secteur de la banque, les offres dédiées aux 18-25 ans misent sur le 100% digital, conditionnant de fait leurs appellations. En témoignent Soon by Axa Banque ou encore Hello Bank, dont les noms, à l’instar des offres, tranchent par leur franchise, leur connivence mais aussi leur état d’esprit positif et direct. Sans dire « jeune » et donc à l’abri du jeunewashing, elle vont droit dans le mille.

,