26 novembre 2016 ascendo_admin

Les fun names du financement participatif

Crise oblige, le système D a donné naissance au financement participatif. Les plateformes de dons, de prêts ou d’investissement généralistes ou spécialisées se sont multipliées créant, dans le même temps, une nouvelle typologie de noms de marque.

La finance  « canal historique » arbore des codes empreints de conservatisme en matière de naming avec pléthore de sigles (BNPP, LCL CIC) et des appellations descriptives (Société Générale, Crédit Agricole, …). Les entrants de seconde génération tels la Banque Palatine, Monabanq ou Créatis avait déjà apporté plus de proximité et de créativité au secteur. Le crowfunding contemporain, digital et par essence participatif est venu bouleverser les us des noms en présence. Trois catégories de noms s’y dessinent. Tout d’abord, les marques phrasées et exprimant la dynamique commune tels Wiseed, Sowefund ou encore Hellomerci qui met en scène la nature conversationnelle du financement participatif. Ensuite, le registre de l’émotion largement exploité dans des marques comme Happy Capital ou dans le célèbre kisskissbankbank. Enfin, le gisement le plus exploité est celui du ludisme. Le jeu sur les mots, la réécriture vocable, la création de « mot-valise » y sont coutume comme dans Miimosa, site de financement participatif exclusivement dédié à l’agriculture, Ecobole dédié aux projets environnementaux ou encore Babyloan ou Ulule.

, ,