18 juillet 2017 Sophie Gay

Les marques du maillot #4 : Ricard

Les marques du maillot

« Sers-moi un jaune pour l’apéro ! »

Marseille, années 30. Les liqueurs anisées sont légion mais trop douceâtres au goût des consommateurs locaux. Désireux de sauver l’honneur de Marseille, Paul Ricard rêve alors d’une formule « qui réponde au goût du plus grand nombre ». La légende dit qu’il fit ainsi macérer plantes de Provence, graines de fenouil, essence d’anis… jusqu’à obtenir LA recette bien calibrée et s’écrier : « Il s’appellera Ricard, le vrai pastis de Marseille ! ». Nous sommes en 1932, le fameux p’tit jaune vient de connaître le jour pour le plus grand plaisir de nombre de nos papilles.

Attention tout de même à l’abus de l’alcool, dangereux pour la santé ?

[wysija_form id= »1″]

, , , ,