NOM D'ÉCOLE

80 % des écoles de commerce ont changé de nom, d’identité visuelle pour une meilleure lisibilité mondiale ces dernières années. Deux tendances s’observent : celle qui consiste à mettre en exergue les valeurs du ou des établissements. Ainsi, le nom Skema développe l’idée de « School of Knowledge, Economy and Management » ; Kedge, de l’anglais « ancre » évoque le lien à son époque et résonne avec knowledge. Seconde tendance : celle qui parle d’abord du territoire de l’école. Le nom de l’ESC Dijon a changé pour « Burgundy School of Business ».

Une voie intermédiaire récente et forte est celle de l’EM Lyon : faire évoluer le quelque peu poussiéreux « école de Management » en « Early Makers » capitalisant sur les notions d’innovation, de doers, conservant l’ancrage dans le terroir lyonnais et ne déroutant pas le réseau des anciens élèves.

Le changement d’un nom d’école pose celui des élèves : anciens diplômés souvent attachés à l’image de leur école, donc à leur nom ; élèves et parents d’élèves qui, optant pour une école, « achète » une marque, une réputation et un réseau d’anciens. C’est donc cette communauté des apprenants qui devra être impliqué dans des groupes de créativité (attention aux fuites, car un tweet peut ruiné la confidentialité d’un projet), des enquêtes pour départager deux noms encore en lice. Le personnel de l’école, les professeurs notamment, doivent épouser la dynamique du changement pour la légitimer auprès des réticents éventuels.