12 mars 2020 Marie-Lou

MIDI PÉTANTE : LA REVUE DE PRESSE DU NAMING 12/03/2020

⏰ Midi pétante® : la revue de presse du Naming

– [NAMING] Ena, changer de nom pour que rien ne change
http://bit.ly/3aPIwPS / Les Echos

Le récent rapport Thiriez n’y changera rien. La suppression de l’ENA est écartée au profit d’un simple ripolinage, écrit Agnès Verdier-Molinié…

– [SCHOOL] « MARQUEURS » ou Quand les étudiants en école de Comm’ questionnent…
http://bit.ly/2TKWaOc / Influencia

A quoi rêve-t-on quand on est étudiant en 2020 en école de communication ? Avons-nous conscience que nous apprenons à manipuler des leviers d’influence ? Prenons-nous le temps de rencontrer qui nous sommes et les rêves qui nous animent ?  Car sans cela comment trouver du sens et prendre part à une société qui nous ressemble ?

– [MARQUE] Collectivités territoriales : comment défendre votre marque ?
http://bit.ly/2IH1qfy / Eurojuris

Dans un arrêt « DATAXY » du 5 juin 2019 la Cour de cassation est venue rappeler les conditions dans lesquelles une collectivité territoriale, en l’occurrence le département de Saône-et-Loire était à même de défendre la marque déposée et les intérêts de ses habitants. Car, en creux, c’est bien sur la notion de service à la population que la Cour de cassation est venue statuer, interdisant l’usage à une société DATAXY  » Web agency « d’une marque qu’elle prétendait avoir déposée alors pourtant que ce dépôt était susceptible de créer un risque de confusion dans l’esprit du public. La Cour de cassation rappelle que les règles gouvernant l’attribution des noms de domaine sur Internet doivent respecter les principes de liberté de communication et de liberté d’entreprendre de même que les droits de propriété intellectuelle.

Pour suivre toute l’actualité de la création de noms & du naming, suivez notre revue de presse du naming et rendez-vous sur le site Namibie !

Namibie est une agence de naming et de création de noms de marque. Chez Namibie, nous construisons des marques fortes car elles ont du sens et donc du caractère. Nos noms collent à la peau, à la culture et aux mythes de leur entreprise. Création originale, ils capturent l’air du temps mais sont intemporels. Ces marques résultent de méthodologies 100 % participatives, au pouvoir de convaincre leurs publics, sont juridiquement viables et protégées, linguistiquement et culturellement pertinentes et enfin digitalement pensées.